Bulletin de politique culturelle
Mars 2023 – Département de la culture et de la transition numérique
 
Le FIFDH, un acteur indispensable du paysage culturel genevois
Du 10 au 19 mars dernier s’est tenue à Genève la 21e édition du Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH). Un festival qui renforce avec justesse le rôle indéniable de notre ville dans la lutte pour le respect et la défense des droits humains sur le plan international, en mobilisant des cinéastes et des réalisateurs et réalisatrices dont le talent artistique et culturel vient nourrir la prise de conscience et le débat relatif aux droits humains. Le FIFDH vient s’appuyer sur le réseau très dense et diversifié d’acteurs et d'actrices de toutes natures implantées à Genève et ailleurs dans le monde, et qui luttent grâce à des moyens multiples pour que chacun-e sur cette planète bénéficie de tous ses droits, qu’ils soient culturels, politiques, économiques, etc. Faut-il rappeler que cet engagement subit bien trop souvent différentes formes de répression, parfois brutale, dans de nombreux pays ?
En 21 ans, le FIFDH a acquis notoriété, reconnaissance et succès auprès des Genevois-es et hors de nos frontières. Il voit chaque année l’exigence de son existence grandir, tant les conflits, les drames et les injustices tendent à se multiplier et à changer de cibles.
Si le FIFDH est important pour Genève, il l’est donc bien plus encore pour les activistes, les associations, toutes celles et tous ceux qui, de par le monde, célèbres ou non, s’élèvent contre les injustices et les discriminations, parfois au péril de leur vie.

Depuis quelques mois, le FIFDH fait face à une sérieuse crise interne, ce qui n’a heureusement pas empêché la tenue de l’édition 2023, en soi une indéniable réussite. La démission de membres du conseil de fondation et de la directrice des programmes fragilise la manifestation. Une certaine fatigue des équipes, la forte croissance de ces dernières années et la complexification des enjeux sont des facteurs qui vont devoir être analysés et auxquels il faudra apporter des solutions.

 

La Ville soutient le FIFDH aussi bien sur le budget culturel que sur celui de la solidarité internationale et continuera à l’accompagner dans le futur avec les autres partenaires principaux du festival, notamment le Département fédéral des affaires étrangères. Le FIFDH n’est pas seulement un symbole, c’est aussi une force pour et un appui à tous ceux et toutes celles qui croient en un monde plus juste, plus équitable et plus respectueux, et c’est un magnifique exemple d’engagement culturel fort au service de la société en général.

Sami Kanaan
Conseiller administratif
 
Dossier
dossier
Les livres s'offrent à tous et toutes

Il ne faudrait pas oublier que, pour l’instant du moins, ce sont les écrits des hommes et des femmes d’hier et d’aujourd’hui qui alimentent les logiciels d’intelligence artificielle. Pour cette raison, et bien sûr pour beaucoup d’autres, le livre et la lecture sont des domaines indispensables dans nos sociétés. A Genève, ils ont été particulièrement mis à l’honneur entre le 22 et le 26 mars.
La Bibliothèque d’art et d’archéologie du MAH, les bibliothèques des Conservatoire et Jardin botaniques, du Musée Ariana, du MEG, ainsi que les bibliothèques municipales ont rejoint les bibliothèques de toute la Suisse qui ont décidé de se mettre en scène et d’accueillir, le temps d’un week-end, le public pour des animations inattendues autour du thème «mettre les voiles».
Au même moment, le Salon du livre rassemblait 260 exposant-e-s, 639 auteurs et autrices, 11 scènes, 12 expositions pour son retour à Palexpo.

chiffre

sur 73: tel est le nombre des institutions genevoises retenues pour intégrer un groupe de musées d’histoire naturelle, parmi les plus grands du monde. Les Conservatoire et Jardin botaniques et le Muséum d’histoire naturelle font désormais partie d’un groupe qui doit permettre de répertorier les fonds mondiaux pouvant aider les scientifiques et les décideurs et décideuses à trouver des solutions à des problèmes urgents de grande envergure, comme le changement climatique, l’insécurité alimentaire, la santé humaine, les pandémies ou encore la conservation de la faune et de la flore.
Avec plus de 15 millions de spécimens, le Muséum est le plus grand musée de Suisse dans ce domaine et ses collections (botanique, géologie, zoologie) font partie des 10 plus importantes d'Europe et des 20 plus importantes du monde. Quant aux Conservatoire et Jardin botaniques, ils abritent un herbier d’importance mondiale, formé de plus de 6 millions d’échantillons de plantes provenant du monde entier.

 
La Feuille de route
 axe 1
Développer la participation culturelle

Les arts appliqués et leurs métiers

 

Jeudi 30 mars, en préambule aux Journées européennes des métiers d’art (JEMA) et en marge de l'exposition Jean Dunand, L'alchimiste, le Musée d'art et d'histoire a accueilli 3 conférences en lien avec la conservation-restauration: «Ferdinand Hodler: technique et style», «Recherches et innovation: techniques au service de la restauration dans les ateliers de la filière arts décoratifs au C2RMF» et «De l’identification des matériaux du patrimoine de développement de traitements innovants». Durant les 3 jours qui ont suivi, le public était une fois de plus invité à découvrir des métiers manuels rares et précieux au Pavillon Sicli et tout au long d’un parcours urbain passant par des institutions culturelles. L’intérêt ne faiblit pas!

 

Serval & Kalonji au musée, saison 8!

 

Envisager le musée comme un laboratoire technique et artistique: c’est ce que proposent Serval, Kalonji et leurs invité-e-s lors des Rendez-vous d’artistes planifiés les premiers dimanches du mois au Musée d’art et d’histoire. Le 5 mars, le premier graphiste-illustrateur à rencontrer le public était Cédric Marendaz, dans le cadre de l’exposition carte blanche à Ugo Rondinone, when the sun goes down and the moon comes up / quand le soleil se lève et la lune se couche. Une expérience artistique passionnante!

Du monde au musée

 

En 2022, les 14 institutions publiques et privées rassemblées au sein des Musées de Genève ont enregistré 1'630’429 visites. C’est un peu moins qu’en 2019, année record avec ses 1’754'136 visites, mais bien plus qu’en 2020 et 2021, années marquées par la pandémie du coronavirus. Baromètre de l’attractivité des musées genevois, le nombre de visites enregistrées chaque année reflète la curiosité et la réceptivité des visiteurs et visiteuses.

 axe 2
Soutenir la création culturelle dans sa diversité

Les prix Visarte remis à Genève

 

Le 8 mars, Visarte a remis ses prix 2022 sur le campus de la HEAD. 13 projets genevois figuraient dans la liste proposée. Une belle reconnaissance de la vitalité de la scène genevoise même si, cette année, on ne les retrouve pas au palmarès. Depuis 2015, l’association, qui visent à mettre en évidence des projets d’excellence conçus dans les relations Art et bâtiment ou Art dans les espaces publics, remet des prix qui récompensent des projets exemplaires. Elle rend également ces projets accessible à la population intéressée grâce à une banque de données, laquelle contribuera à mieux relier entre eux, pour de futurs projets, les artistes et les professionnels de la construction.

 

Sublime désastre au Muséum

 

Le rendez-vous a pris une forme multiple, les 4 et 5 mars au Muséum d’histoire naturelle. Durant ces 2 journées, l’artiste nyonnais Bernard Garo, en résidence art&science au Muséum depuis l’été 2022, a présenté au public les différentes facettes de son séjour in situ. Performances, installations, concert, dialogues, projections… une multitude de formes et démarches artistiques ont rendu compte de l’état des glaciers et ont permis d’y réfléchir à la fois ensemble et autrement. Depuis quelques jours et jusqu’au 25 juin, Rendez-vous avec la beauté reprend, sous forme d’une «exposition finale», le travail effectué. Une magnifique expérience partagée!

Corps (im)mobiles, le Ballet du Grand Théâtre au MAH

Durant le mois de mars, entre midi et deux ou en début de soirée, le chorégraphe Fouad Boussouf a mis en mouvement le Ballet du Grand Théâtre au cœur des salles de l’actuelle exposition temporaire du Musée d’art et d’histoire, when the sun goes down and the moon comes up d’Ugo Rondinone. Grâce à la complicité entre les 2 artistes, la chorégraphie proposée, Corps (im)mobiles, rendait compte d’un dialogue fascinant entre les corps et les œuvres. Pour le plus grand plaisir d’un public sous le charme.

 axe 3
Mobiliser la culture pour répondre aux défis climatiques et sociétaux, inviter au débat
 
 
 

Des manifestations, des festivals pour réfléchir et ressentir

 

. Semaine de l’égalité: du 2 au 12 mars, la Semaine de l’égalité version 2023 a mis un focus sur la question du travail. Sous l’intitulé «Le patriarcat passe à la caisse!», les Bibliothèques municipales alliées au Service Agenda 21 – Ville durable ont invité à la réflexion un public qui était bien présent.
. Groove’n’Move: du 2 au 12 mars, le Festival Groove’n’Move invitait à suivre le flow! Les danses urbaines ont fait vibrer et transpirer au MAH, à la Comédie de Genève et dans bien d’autres lieux du canton. Le public? Il en redemandait!
. Festival du film et forum international sur les droits humains (FIFDH): du 10 au 19 mars, le festival a accueilli films et débats autour de l’actualité, des violations oubliées et des combats invisibilisés pour réfléchir collectivement au monde d'hier et à celui de demain.
. AMR Jazz Festival: du 15 au 19 mars, pour la 42e fois, l’AMR a invité des artistes d’ici et d’ailleurs offrant des voyages musicaux enivrants.
. Festival Ramdamjam: le 18 mars, les enfants de 2 à 15 ans se sont retrouvés au Musée d’ethnographie, sur l’invitation conjointe de cette institution et des Ateliers d’ethnomusicologie (ADEM), pour une folle journée de Ramdamjam. Une belle manière d’expérimenter, par la musique et la danse, les traditions associées au thème du printemps.
. Voix de fête: du 20 au 26 mars, le festival dédié aux musiques francophones a fêté ses 25 ans dans de nombreux lieux, en compagnie d’artistes qui incarnent la vitalité de ce domaine, et d’un public toujours fidèle au rendez-vous.
. Semaine contre le racisme: du 20 au 26 mars également, des échanges littéraires, table ronde, atelier de coaching, parcours guidé, expo photo ou activités pour les enfants consacrés à la problématique du «racisme au quotidien» étaient proposés. La Semaine contre le racisme est présentée par des services de la Ville de Genève, dont les Bibliothèques municipales.
. Semaine des nominés: toujours du 20 au 26 mars, il était possible de découvrir les meilleures productions cinématographiques suisses grâce à la Semaine des nominés présentée aux Cinémas du Grütli. Point d’orgue de cette semaine, la cérémonie de remise du Prix du Cinéma suisse au Bâtiment des forces motrices, le 24 mars en présence du président de la Confédération Alain Berset, a permis de rassembler le milieu foisonnant du cinéma suisse.
. Journées européennes des métiers d’art (JEMA): du 31 mars au 2 avril, grâce aux JEMA, un parcours culturel offrait la possibilité de découvrir 7 institutions genevoises et leurs coulisses. Aujourd’hui d’envergure nationale, les JEMA sont arrivées en Suisse par la volonté du magistrat Sami Kanaan. Elles permettent chaque année de découvrir des métiers parfois rares et à la tradition longue.

 

Petite promenade instructive

 

Le 2 mars a été inaugurée la présentation, dans le jardin du Musée d'ethnographie de Genève, des affiches inclusives illustrant l’engagement de la Ville de Genève et du musée à répondre aux 17 Objectifs de développement durable des Nations unies. Les affiches sont écrites en langage simplifié, le français facile à lire et comprendre (FALC). Cette démarche vise à permettre à tous et toutes de comprendre le message délivré. Les panneaux sont en place jusqu’au 29 juin.

 axe 4

Inscrire la Ville dans une transition numérique responsable, créative et inclusive

 
 
 

Un espion dans ma poche à la Cité

 

Quelles données sont collectées lors de l’usage quotidien de notre téléphone mobile? Qu’est-ce qui se cache derrière les conditions d’utilisation de nos applications préférées? De quelles manières nos smartphones connaissent-ils nos déplacements géographiques? Des questions que chacun-e doit se poser et auxquelles un atelier organisé par la Bibliothèque de la Cité le 11 mars permettait de répondre.

 
Les dernières décisions
Le Conseil administratif

Octroi d’une subvention de 240'000 francs à l’association BIG

 

Le Conseil administratif a validé l’octroi d’une subvention de 240'000 francs à l’association BIG en vue de l’organisation de la biennale des espaces d’art contemporain qui se déroulera du 23 juin au 9 juillet 2023 à la Perle du Lac. La 5e édition de BIG – Biennale Insulaire des espaces d’art de Genève – se déroulera dans un lieu emblématique, la Perle du Lac. L’objectif de la manifestation est d’aller à la rencontre d’un public déjà présent sur place et de l’aider à franchir le pas pour découvrir une scène artistique et culturelle foisonnante mais parfois difficile d’accès. Dans une dynamique d’ouverture au plus grand nombre, une attention particulière sera accordée à la médiation tout au long de l’évènement, et à l’accessibilité pour tous et toutes.