Important : pour recevoir correctement ce mail,

créez contact@animation2c.fr dans vos contacts

Jolie exposition Scanreigh à la Halle ronde... La prochaine fois, l'artiste exposera à Strasbourg... Vous avez jusqu'à dimanche 5 juin pour découvrir ses oeuvres à Givry.


Chère amie, cher ami,


Juin, c'est la porte de l'été et des vacances. Juin, c'est comme un conte de fée en Côte chalonnaise...  J'ai compté 17 animations et pas des moindres. Voyez notre listing et osez c l i q u e r, en toute confiance...

Jean-Claude pour A2c


Note : pour en revenir à George Sand, ... Ci-dessous, dans cet extrait d' "Histoire de ma vie", George Sand évoque sa parenté, son enfance et... les fées. Elle en profite pour interroger, avec une fausse naïveté, les injustices.

"Je dois ma singularité à ma naissance à cheval, pour ainsi dire, sur deux classes - issue d'un père aristocrate et d'une mère d'un milieu populaire - , à mon amour pour ma mère, contrarié et brisé par des préjugés qui m'ont fait souffrir avant que je pusse les comprendre... J'ai donc été démocrate non-seulement par le sang que ma mère a mis dans mes veines, mais par les luttes que ce sang du peuple a soulevées dans mon coeur et dans mon existence... 

Pourtant les princesses et les rois des contes de fées firent longtemps mes délices. C'est que, dans mes rêves d'enfant, ces personnages étaient le type de l'aménité - si si, ça existe = affabilité, caractère plaisant - , de la bienfaisance et de la beauté. 

J'aimais leur luxe et leurs parures, mais tout cela leur venait des fées, et ces rois-là n'ont rien de commun avec les rois véritables. Ils sont traités d'abord fort cavalièrement par les génies, quand ils se conduisent mal, et à cet égard ils sont soumis à une justice plus sévère que celle des peuples.

Les fées et les génies ! Où étaient-ils, ces êtres qui pouvaient tout, et qui, d'un coup de baguette, vous faisaient entrer dans un monde de merveilles." 


NDLR : Oui, c'est vrai... Mais où sont donc les fées qui d'un coup de baguette magique rendraient les dictateurs pétris d'aménité... :blush: 

Jeudi 16 juin - Voyage à Nohant au départ de Givry - Pensez à réserver !


Nohant est la patrie de George Sand, immense écrivaine du XIXe siècle que nous avons choisie pour la 8e édition de Femmes RegARTS. Notre programme d'octobre, propose conférence et lecture, du théâtre et un repas d'époque, pour évoquer ce personnage haut en couleur.


C'est à Nohant-Vic, dans une maison bourgeoise de la fin du XVIIIe qu'a vécu George Sand. C'est là qu'elle a écrit l'essentiel de son oeuvre. C'est là qu'elle a aimé et reçu les célébrités de son époque : Alfred de Musset, Frédéric Chopin, Ivan Tourgueniev, Alexandre Dumas fils, Gustave Flaubert, Pauline Garcia Viardot, et bien d'autres. La visite sera guidée et durera un peu plus d'une heure et nous laissera le temps de flâner dans le parc. Puis nous partirons vers d'autres sites de la Vallée noire.

Détail du programme : 65 € voyage et visites comprises - Prévoir un pique-nique

* 6 h - Départ de Givry en bus (Lux-Voyages + 2 chauffeurs)

* 10 h 30 - Visite de la maison de George Sand à Nohant.

* 12 h 30 - Visite de l'église romane Saint-Martin de Nohant-Vic - fresques du 12e siècles redécouvertes grâce à George Sand

* 13 h - Pique-nique au Moulin d'Angibault et visite du moulin / roman : Le Meunier d'Angibault

* 15 h - Visite de La Châtre et de son musée consacré à George Sand

* 16 h - Visite de Sainte Sévère, village du film Jour de fête avec Jacques Tati / roman : Mauprat

* 18 h - Retour vers Givry