Bulletin de politique culturelle
octobre 2023 – Département de la culture et de la transition numérique
 
Un regard tourné vers les plus jeunes

Les dernières vacances d’automne ont brillé… d’un temps maussade. Les musées et autres lieux ayant prévu des activités pour les jeunes vacanciers et vacancières ont donc connu un beau succès. La semaine du 23 au 27 octobre a mis en exergue l’inventivité des lieux et des associations culturelles, la qualité des propositions et les attentes des publics.
Ce n’était évidemment pas une première, Genève ayant la grande chance de proposer au jeune public et aux familles une palette d’activités extrêmement variée tout au long de l’année; et une autre, toujours un peu différente durant les périodes de vacances.
Confronter les enfants aux arts et à la création, c’est former le public de demain. Bien sûr. Mais c’est également leur permettre de se construire, de trouver des références, d’enrichir leur imaginaire, etc. Une large offre culturelle dès le plus jeune âge joue donc un rôle essentiel pour asseoir une société ouverte et harmonieuse.
Et cela, les institutions du Département de la culture et de la transition numérique le savent bien, qui proposent des activités dans ou hors les murs, bien souvent avec des partenaires extérieurs qui apportent leurs connaissances et leurs besoins. Le Musée d’art et d’histoire vient de clore sa 11e Semaine qui donne la patate en, le Musée d’ethnographie organise RAMDAMJAM au début du printemps pour ne citer que ces deux exemples.
Pour s’y retrouver, il est d’ailleurs à noter que la Ville de Genève propose, sur son site, un agenda des familles, qui rassemble les informations fournies par les acteurs institutionnels ou non.
Pour moi, parmi les missions qui relèvent du DCTN, l’attention portée aux plus jeunes est primordiale. C’est pour cette raison que je suis très heureux que nous soyons, par exemple, des partenaires historiques de la Maison de la créativité, ou que nous ayons pu nous impliquer pleinement dans les démarches menées par le Département de la cohésion sociale et de la solidarité en vue de l’obtention du label de l’Unicef «Commune des enfants», label qui a d’ailleurs été reconduit en 2023!
Quand on voit des enfants émerveillé-e-s ou mort-e-s de rire à des spectacles, quand on entend les questions souvent pertinentes et parfois surprenantes qu’ils et elles posent dès qu’on leur en donne l’occasion, on ne peut que souhaiter à toutes forces que toutes et tous, et non pas seulement certains-e-s, puissent participer à la vie culturelle genevoise. A nous de faire en sorte que cela soit le cas!


Sami Kanaan
Conseiller administratif
 
Dossier
dossier octobre 2023
Swisscovery Ville de Genève, précieux catalogue

Grâce au catalogue en ligne Swisscovery Ville de Genève, 40 millions d’ouvrages référencés dans les bibliothèques scientifiques et patrimoniales en Suisse sont mis à disposition gratuitement. Sans compter la presse en ligne, les bases de recherche et les ebooks. Crée en décembre 2020, ce précieux outil notamment pour les étudiant-e-s universitaires en raison du caractère scientifique des bibliothèques du réseau permet d’emprunter des millions de documents répartis dans près de 500 bibliothèques en Suisse. Il donne également accès à des outils numériques habituellement payants qui sont offerts par la Ville de Genève, comme Pressreader et Europresse. Swisscovery Ville de Genève est un espace de démocratisation et de partage des données et des savoirs.

chiffre octobre 2023

C’est le nombre de nouvelles espèces découvertes par les entomologistes lors de l’étude de la 2e partie de la collection de Jacques Plante. Une surprise pour ces derniers qui avaient découvert 21 nouvelles espèces après s’être penché-e-s sur la 1ère partie par la collection. 23 ans après l’acquisition, par le Muséum d’histoire naturelle de Genève, de la plus grande collection privée de Noctuidae (des papillons de nuit) du monde, celle de Jacques Plante, les scientifiques de l’institution sont heureux de partager le résultat de leurs études et leurs belles découvertes!

 
La Feuille de route
 
Développer la participation culturelle

Concert pour les petites oreilles

 

Pour la 100e fois, les enfants étaient invités par l’OSR à un «concert pour les jeunes oreilles». Au programme: le célèbre conte des Trois petits cochons, adapté et revisité par Corinne Baudet. Narrée par Antoine Courvoisier, l’œuvre a mis en avant la famille des cuivres de façon insolite. Les 14 et 15 octobre, les musiciens et les musiciennes s’étaient déguis-é-s pour accueillir un jeune public attentif.

 

Les enfants ont exploré la Comédie

 

Mercredi 18 octobre, la Comédie a invité le jeune public à explorer tous les recoins du théâtre. Entre musique, land art, mapping, vidéo et slam, des ateliers créatifs, artistiques et gratuits ont permis aux plus jeunes de découvrir les métiers des arts de la scène le temps d’un après-midi et de découvrir des lieux cachés et intrigants.

Animatou, pour les plus jeunes mais pas seulement

 

Plus de 100 courts métrages d'animation issus des dernières productions suisses et internationales étaient au programme de cette 18e édition du Festival Animatou. Avec pour la 1ère fois trois œuvres de réalité virtuelle. Et pour rassembler hors des salles de projection, des nuits enflammées au célèbre «Chez Jean-Luc», un brunch-pétanque à la buvette Sadara du Bois de la Bâtie ou un ciné-concert au Rez de l’Usine complétaient le programme. Du 5 au 14 octobre, tous les âges se sont pressés pour découvrir des œuvres uniques.

 

Au MAH, des vacances qui donnent la patate!

 

Pour la onzième fois, le programme des Vacances qui donnent la patate invitait les enfants et leurs familles à explorer le musée dans son entier. Du 24 au 27 octobre, c’est le monde fascinant de la couleur qui était au centre des propositions. Du bleu des vitraux aux lacs de Ferdinand Hodler, en passant par les figures rouges et noires de la Grèce antique et les dorures des cadres et des pièces de monnaie, cette aventure s’est vécue à travers diverses activités comme des spectacles, des contes, des concerts, du cinéma, des visites en musique, des ateliers artistiques et de sérigraphie, ainsi que le traditionnel grand jeu.

 

Des jeux pour tous et toutes en plein cœur de l’Ariana

 

Dimanche 15 octobre 2023, le Musée Ariana et l’Association le Bar à Jeux ont accueilli familles et amis, jeunes et moins jeunes pour une 2e édition d’une journée dédiée aux jeux. Dispersés dans les différents espaces du musée pour une immersion complète dans l’univers des arts du feu, les jeux de plateau, spécial céramique et verre, offraient la possibilité de devenir enquêteur, marchand d’art ou encore créateur d’azulejos le temps d’un après-midi.

 
Soutenir la création culturelle dans sa diversité

Une vraie fête, partout, pour tous et toutes

 

Du 6 au 8 octobre, la 11e édition de la Fête du Théâtre a investi les institutions et les rues de Genève avec plus de 70 activités 100% gratuites. Trois jours de célébration des arts scéniques pour tous les publics. Une nouvelle fois, la manifestation a permis au public de s’approcher des artistes et de la création grâce à un programme affichant théâtre contemporain, humour, spectacles de rue, cirque, performances ou encore improvisation… Un programme ouvert et accessible, comprenant des rendez-vous conçus pour un public malentendant ou non-francophone.Le Musée d’art et d’histoire était de la partie, avec un atelier performatif autour du jeu de cartes, un tête-à-tête avec Jacqueline Ricciardi autour de l'impact de l’art sur le bien-être et des improvisations ayant pour toile de fond l’exposition L’ordre n’a pas d’importance.

 

Et la lauréate de l’appel à projet du FMAC est…

 

Depuis son installation à l’EcoQuartier Jonction, le FMAC met chaque année au concours un appel à projets de commissariat d’expositions et d’événements accompagné d’une résidence de recherche. Après le Collectif Détente en 2023, c’est Isabelle Vuille qui a convaincu le jury avec son projet «ever ever expanding waves» pour explorer les histoires de la scène artistique indépendante à Genève dans la collection du FMAC. Cette historienne de l’art, commissaire d’expositions, critique d’art et chargée de projets s’intéresse à la fois à l’art, aux artistes et aux scènes culturelles. Trois composantes que son projet vise à mettre en valeur durant l’année 2024.

KorSonoR, au coeur de la ville

 

Explorer les résonnances entre arts sonores et visuels par l’exposition, l’installation, l’in situ, la performance, le concert, la vidéo ou les collaborations transversales, c’est la vocation de KorSonoR, cette manifestation qui s’est tenue du 28 septembre au 22 octobre dans divers lieux de la ville dont le Commun et Flux Laboratory. Le Musée d’art et d’histoire a accueilli dans sa cour, le 15 octobre, des claquements de fouets des performeurs de Fléau, un ballet sonore et poétique conçu par Agnès Geoffroy.

 

Electron, la 2e partie de ses 20 ans

 

Pendant 4 jours, du 12 au 15 octobre, Electron a déployé le 2e volet de la programmation de sa 20e édition. Concerts, set de DJ, soirées techno ou de house clubbing, sur plusieurs scènes genevoises, ont fait honneur aux cultures électroniques. Et offert une belle visibilité à la création live électronique suisse la plus innovante lors de la soirée «Live Swiss Made Sound» à PTR de l’Usine, et aux DJ du cru le dimanche 15 octobre dans le nouvel espace extérieur aménagé d’Airloop.

 

JassContreBand

 

70 concerts, 200 artistes, 2 aides à la création pour une nouvelle édition de JazzContreBand qui s’est tenue du 30 septembre au 29 octobre et des deux côtés de la frontière. Le jazz a une nouvelle fois montré sa vitalité et son pouvoir d’attraction auprès d’un public toujours présent.

 
Mobiliser la culture pour répondre aux défis climatiques et sociétaux, inviter au débat

Everybody’s perfect, 10 ans déjà

 

Everybody’s perfect, le festival de cinéma queer en Suisse romande, a célébré en grande pompe son dixième anniversaire du 6 au 15 octobre. En plus de nombreuses projections, le festival s’est déployé hors des salles obscures, avec une exposition, des fêtes et des apéros, un cabaret, des tables rondes ou encore une masterclass. En parallèle, dans le cadre du Mois de l'histoire LGBTIQ+, le Musée d’art et d’histoire s’est joint au programme avec son Afterwork #31, Le MAH au queeroscope, afin d’explorer la dimension queer des musées et de leurs collections au cours d’une folle soirée!

 

Comme une multitude de demandes et d’offrandes à l’eau

 

Le 27 octobre et en collaboration avec l'Abri, le MEG a accueilli la performance de l’artiste amazonienne Mayara Yamada, «Déguisée d’eau». Une manière pour elle de revenir par les gestes et les récits sur son arrivée en Europe il y a quatre ans et sur les différents rituels qu’elle a dû performer pour cultiver son lien à l’eau. Et pour nous, de réfléchir à l’importance de cette ressource vitale.

Roma Roma Roma de Denis Savary à l’EPFL

 

L’unité CDH-Culture de l’EPFL invite depuis 2011 un-e artiste à réaliser une œuvre originale pour les patios extérieurs du Rolex Learning Center. Hôte cette année, Denis Savary a proposé de réactiver, le 6 octobre, son œuvre performative Roma Roma Roma, produite par le FMAC en 2017 et réalisée avec des ballons captifs, téléguidés. Image en suspension, corps en mouvement, éclosion d’astres, la déambulation transforme l’architecture en un décor cinématographique. Un film a été tourné in situ qui constitue une œuvre à part entière projetée à l’EPFL.

 

Le futur a-t-il de l’avenir? demande le MAH

 

Le projet d'agrandissement et de restauration du Musée d’art et d’histoire s’intègre dans la large réflexion autour du rôle et du positionnement des musées. Pour cette raison, le MAH a organisé un cycle de conférences afin d'aborder le sujet sous différents angles: architectural, philosophique, sociologique. Par où passent les chemins de l’innovation et de la création? Peut-on anticiper ce qui vient? La première, «Boule de cristal ou marc de café» s’est déroulée le 10 octobre dernier. Rendez-vous le 21 novembre pour disserter autour de «Un bon musée est-il en ruines?».
 

Colloque aux Délices autour des émotions, des masculinités et des violences

Un colloque pour réfléchir au lien entre le genre et les violences, des violences marquées par une surreprésentation masculine. Les 19 et 20 octobre, les Délices ont accueilli ces journées organisées par l’Université de Genève au cours desquelles chacun-e était invité-e à s'interroger sur les archives liées à ces champs et à questionner le rôle des émotions dans le discours autour de la violence.

 
Inscrire la Ville dans une transition numérique responsable, créative et inclusive

Créer une bande dessinée numérique à l'aide d'un logiciel

 

Le 4 octobre, les jeunes dès 10 ans avaient rendez-vous à la Bibliothèque de la Cité pour apprendre à utiliser l’application BDnF pour mettre en page une planche de bande dessinée après avoir imaginé un scénario, trouvé ses personnages dans les nombreuses propositions de l’application et écrire des dialogues palpitants!

 

Coder avec Minecraft ou construire son quartier?

 

Animé par Futurekid au 4e de la Bibliothèque de la Cité, l’atelier programmation du 25 octobre  a permis aux jeunes de 12 à 16 ans de découvrir les bases du langage Python et de se mettre à la place des programmeur-trice-s du jeu Minecraft. Les 2 jours qui suivaient, les plus jeunes, dès 7 ans, étaient attendus pour un atelier Viens construire ton quartier! Une belle manière de se frotter aux questions d’urbanisme, en se lançant dans la construction de son immeuble, celui des voisin-e-s, de son école, de son terrain de basket, de son magasin préféré, etc.

 
 
Les dernières décisions
Le Conseil administratif

Le Musée d’art et d’histoire enrichit sa collection

 

Le 12 octobre, le Conseil administratif a accepté le don d’une splendide barque égyptienne en bois transportant un équipage composé de 26 hommes. L’œuvre est datée d’environ 2000 avant notre ère et mesure 152 cm de long et 25 cm de large. Il s’agit donc d’un objet de dimensions importantes et remarquable à bien des égards. L’état de préservation de cet exemplaire, sa qualité artistique, son ancienneté et ses dimensions en font un objet exceptionnel qui enrichira considérablement la salle sur l’Égypte antique où aucune œuvre similaire n’est actuellement présentée.
La barque est un généreux don de Mme Jacqueline Nordmann en mémoire de son mari Philippe Nordmann, grand mécène de la vie sociale et culturelle genevoise.

 

Appel à projet pour la tenue d’une grande manifestation estivale en 2024

 

Le Conseil administratif a approuvé le lancement d’un appel à projets pour une grande manifestation estivale qui se tiendra autour de la Rade entre le 14 et le 18 août 2024. La Ville de Genève souhaite déléguer l’organisation de cet événement à une association ou à partenaire privé qui devra toutefois collaborer étroitement avec la Ville. Un jury composé de représentant-e-s de différents départements municipaux et complété par certain-e-s spécialistes extérieur-e-s à l’administration évaluera les projets et proposera au Conseil administratif le choix d’un-e lauréat-e.
Tous les documents correspondant à cet appel à projets peuvent être téléchargés sur le site de la Ville.
Les dossiers de candidature devront être envoyés au Service de l’espace public au plus tard d’ici au 30 novembre 2023, par courriel à l’adresse : appels-offres.sep@ville-ge.ch